sommeil et ostéopathie

L’ostéopathie contre les troubles du sommeil


sommeil et ostéopathie
Section du site :

Le sommeil, source de vitalité

40% de la population souffre de troubles du sommeil. Les causes sont diverses mais il en résulte toujours une altération du sommeil profond. Fatigue journalière, difficulté de concentration, stress sont autant de symptômes liés à ce problème.

Ostéopathie et sommeil, cette simple association de mots peut surprendre. Et pourtant, de nombreux patients font appel aux ostéopathes pour régler leurs problèmes d’insomnies.

L’intérêt de l’approche ostéopathique est double :

-obtenir des résultats durables ;

-permettre une régularisation du sommeil par une méthode naturelle (non toxique).

Les problèmes d’endormissement sont très souvent liés à une perturbation du système neuro-végétatif (SNV) sur lequel l’ostéopathe peut intervenir. Ces troubles ont d’ailleurs des conséquences directes sur l’organisme induisant :

-troubles digestifs ;

-prise de poids ;

-migraines ;

-stress ;

-dépression;

-fatigue

Le sommeil et donc fondamental pour éviter toutes ces complications. Il représente en moyenne six heures par jour pour les adultes (dix heures pour les plus gros dormeurs) et diminue progressivement avec l’âge, généralement compensé par des siestes diurnes.

Chez les bébés, le rythme est tout autre. Dans les deux premiers mois, leur sommeil dure près de 20 heures par jour. Il va progressivement diminuer de mois en mois pour atteindre entre 12 et 14 heures à l’âge d’un an et jusqu’à 4 ans environ.

Traitement ostéopathique :

Une grande partie du traitement ostéopathique destiné à corriger ses troubles passe par l’ostéopathie crânienne.

Cette approche permet bien souvent de lever les restrictions dont le crâne est victime. Parfois, le simple fait d’harmoniser l’ensemble des mouvements au niveau crânien et sur l’axe crânio-sacré tout entier redonne un sommeil de qualité au patient.