Gynécologie et ostéopathie

L’ostéopathie et gynécologie


Gynécologie et ostéopathie
Section du site :

Une approche globale en gynécologie

La sphère gynécologique est souvent à l‘origine de douleur ou d’inconforts. Il est parfois nécessaire de traiter ostéopathiquement pour redonner mobilité et souplesse aux ligaments et muscles en relation avec l’utérus.

 

Ainsi, l’ostéopathe peut agir dans la majorité des cas suivants :

Troubles et irrégularités du cycle

Travail cicatriciel de la péridurale

Douleurs menstruelles

Travail cicatriciel de l’épisiotomie

Troubles de la fertilité

Préparation à l’accouchement

Incontinence et déséquilibre vésico-sphinctérien

Traitement crânio-sacré avec action spécifique sur le système endocrinien

Douleurs lors des rapports

Problèmes de transit

Suites de couches difficiles (notamment problème coccygien)

Syndrome pré ou post-ménopausique

Équilibrage couplé du cadre osseux pelvien et du viscéral interne en post-partum

Cycle menstruel

Le cycle menstruel de la femme repose sur un équilibre fragile. Lorsqu’elle consulte, on lui propose souvent des médicaments traitant davantage les effets que les causes. Elle est alors entraînée dans des traitements de plus en plus lourds, voire simplement livrée à elle-même. Or l’ostéopathie gynécologique permet de régler en douceur et globalement de nombreux déséquilibres et dysfonctionnements pour lesquels l’allopathie n’a rien pu.

Voir aussi :