Femme enceinte et ostéopathie

L’ostéopathie chez la femme enceinte :


Femme enceinte et ostéopathie
Section du site :
Section ostéopathieSection ayurvédaSection phytothérapiesection-sportif

Avant la grossesse

Avant, pendant ou après la grossesse, le corps de la femme enceinte est soumis à de nombreuses modifications. L’ostéopathie est une aide précieuse dans le bon déroulement de ces étapes.

Pour préparer le corps de la future maman à l’arrivée du fœtus, pour s’assurer de la bonne mobilité du bassin et des structures environnantes afin que l’organisme puisse s’adapter au mieux aux changements qu’il va subir. Dans certains cas d’infertilité ou de difficultés de conception, l’ostéopathie peut être une approche à envisager. En effet une bonne mobilité des structures musculo-squelettiques et viscérales est primordiale au bon fonctionnement de l’appareil reproducteur (utérus, trompes, ovaires…).

Pendant la grossesse

Durant la grossesse le corps de la femme enceinte évolue et s’adapte à des changements importants. Il est courant que des troubles fonctionnels apparaissent tout au long de cette période et dans de nombreux cas l’ostéopathie, s’il n’y a aucune contre-indication médicale, vous aidera à franchir ces étapes de façon naturelle avec des techniques adaptées.

Les motifs de consultations les plus fréquents :

Douleurs lombaires, coccygiennes, sciatalgie, cruralgie, nausées, vomissements, trouble de la digestion,
 angoisse, fatigue, stress, oppression thoracique,
 troubles du sommeil
 et troubles circulatoires.

Après l’accouchement

L’accouchement est une épreuve psychologique car il n’est pas anodin de donner la vie et de devenir mère, mais c’est aussi une épreuve physique. Que cela soit un accouchement par voie basse ou par césarienne cet évènement laisse souvent des marques (douleur rachidienne, coccygodynie, épisiotomie, trouble sphinctérien, douleur pendant les rapports). Une consultation en ostéopathie en parallèle d’une rééducation périnéale peut dans bien des cas vous soulager de ces maux.

Attention toutefois, l’ostéopathie ne dispense en aucun cas des visites obstétricales conventionnelles et de la préparation à l’accouchement prévue par les sages-femmes.