Enfant et ostéopathie

L’ostéopathie chez l’enfant :


enfant et ostéopathie
Section du site :
section ostéopathiesection ayurvedasection phytothérapieGuide sportif

Enfant 2 à 7 ans

L’enfant grandit et, sans s’en apercevoir, met en place des réflexes posturaux qui vont lui assurer un meilleur équilibre et une coordination accrue de ses mouvements.
Vers l’âge de 2 ans, le réflexe entre l’oreille et la colonne vertébrale arrive à maturité. A 5 ans, c’est l’oreille interne et les yeux qui communiquent mieux tandis qu’à 7 ans, ce sont la voute plantaire et les capteurs au niveau des pieds qui se développent. Lors de ces étapes, des blocages peuvent survenir et au début le corps s’adapte ; parfois, la douleur ne survient que des années plus tard. D’où l’intérêt d’un contrôle régulier.

Le dos et la croissance de l’enfant

Les douleurs du dos ou des membres sont fréquentes chez l’adolescent en croissance. Plus elles sont repérées tôt, plus l’ostéopathe a les moyens d’intervenir et de les prévenir. Il va rééquilibrer le corps et si besoin, travailler en collaboration avec l’orthopédiste, le pédiatre, le kinésithérapeute, le podologue ou encore le dentiste. Un mauvais placement de la mâchoire peut avoir des répercussions sur les cervicales et les lombaires et vice-versa. Grâce à son approche globale du corps, l’ostéopathie peut aider à détecter l’origine d’une douleur et non soigner simplement un symptôme.
Les adolescents portant un appareil dentaire ou souffrant du dos en raison du port de charges lourdes (sac à dos remplis de livres scolaires …) peuvent donc consulter.